Diversification alimentaire

(Article publié le 21 septembre 2016 sur l’ancien blog)

Salut à tous ! Dans cet article je vais vous parler

 DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE

Beaucoup de parents se posent des questions à ce sujet : à quel âge, par quoi commencer, quelle quantité…

Je vais essayer de répondre au maximum à vos questions.

Petite précision : Le Programme national nutrition – santé (PNNS) recommande un allaitement maternel exclusif pendant six mois révolus (l’allaitement peut être poursuivi ensuite, avec des aliments complémentaires, jusqu’à deux ans voire davantage). Mais même de plus courte durée, l’allaitement reste toujours recommandé. En effet, le lait maternel est un aliment unique, de qualité irremplaçable, et ses caractéristiques ne se retrouvent pas toutes dans les « laits infantiles » du commerce.

La diversification est le passage de l’alimentation liquide à une alimentation semi solide. L’enfant découvre de nouveaux goûts et de nouvelles consistance.

Je vais vous parler de diversification alimentaire classique, je ne vous parlerai pas de DME Diversification Menée par l’Enfant



– A quel âge ?

Le bébé doit rester au lait au moins 4 mois car le nombre d’allergies chez les enfants est en constante augmentation, notamment à cause des diversifications alimentaires trop précoces. Pour certains ingrédients, l’introduction doit être plus tardive encore : pas avant six mois pour le gluten des céréales et dix mois pour les œufs.

Quelques principes :

– Début de la diversification entre 4 et 6 mois

– Au début de la diversification, si il y’a le moindre trouble, on suspend la diversification

– On introduit un seul aliment à la fois et on le teste sur 2-3 jours

– Eviter de mélanger les aliments

– Ne pas forcer l’enfant, respecter ses gouts et ses préférences

– Ne pas projeter nos goûts

– Ne pas rajouter de sel

– Respecter le besoin de succion, maintenir le biberon de lait

Les farines et céréales

Elles ne sont pas indispensables sur le point nutritionnel.

Les légumes

Apportent du fer, des fibres, des éléments minéraux (potassium, sodium, magnésium) et des vitamines.

1ère semaine : 30 gr de légumes par jour et par semaine

2ème semaine : 60 gr de légumes par jour et par semaine

3ème semaine : 90 gr de légumes par jour et par semaine

Au fur et à mesure qu’on augmente les légumes réduire le biberon de lait mais garder au moins 120 ml le midi.

Les fruits

Apportent vitamine C, fibres et minéraux.

Introduire les fruits 2-3 semaines après les légumes.

La compote est à donner au goûter

Les produits laitiers

Privilégier le lait en biberon pour la qualité du lait et la succion.

Équivalences en calcium : 125 ml de lait = 1 yaourt = 2 petits suisses  de 60 gr = 6 cuillères à soupe de fromage blanc = 20 gr de gruyère = 45 gr de camembert = 90 gr de tartare

Les V.P.O Viandes Poissons Œufs

Apportent des protéines et du fer

Jamais avant 6 mois !

Au début les mélanger à la purée.

Un excès de protéines peut entraîner un excès de poids.

La viande ne se donne que le midi.

Sur 1 semaine de 7 jours : œufs 1 fois par semaine, viande 3 fois par semaines, poisson 3 fois par semaine.

Équivalence en protéines : 50 gr de viande = 50 gr de poisson = 1 œuf = 40 gr de jambon

A 6 mois : 10 gr de viande ou poisson

A 9 mois : 20 gr de viande ou poisson

A 1 an : 25 gr de viande ou poisson

A 2 ans : 30 gr de viande ou poisson

Puis on augmente de 10 gr par an jusqu’à 7 ans.

sans-titre-5

Anaïs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s